Contactez Formanails, Formation ongles sur 3 jours partout en France devenir prothesiste ongulaire professionnelle09 66 98 59 08

Prothésiste Ongulaire : Descriptif de cette profession

Prothésiste Ongulaire : Descriptif de cette profession

Prothésiste Ongulaire : une profession de plus en plus répandue !

La prothésiste ongulaire pose de faux ongles (ongles américains) et peut les décorer. C’est un métier qui est aujourd’hui très à la mode.

ongles noirs et roses

La professionnelle questionne d’abord sa ou son client pour connaître ses habitudes, ses allergies éventuelles, son état de santé (la technique de la résine est fortement déconseillée en cas de grossesse ; par contre la technique du gel UV n’est pas du tout contre indiquée en cas de grossesse ni d’allaitement ).

La prothésiste ongulaire utilise plusieurs techniques :

– l’extension de l’ongle permet de rallonger un ongle trop court ou rongé. Dans ce cas, elle colle un faux ongle en plastique sur l’ongle naturel (capsules) ou appose un papier autocollant (chablon) sous l’ongle qui sert de support au modelage ;
– le modelage s’effectue soit à la résine qui durcit à l’air libre, soit au gel qui durcit sous lampe UV ;
– la « french manucure » dessine une bande de couleur blanche sur la pointe de l’ongle et comporte plusieurs couches de vernis ;
– le remplissage pour cacher le vide entre l’ongle renforcé et l’ongle naturel ;
– les réparations d’ongles ébréchés, cassés ;
– la dépose des produits (gel et résine) au cas où la cliente souhaite arrêter le renforcement et revenir a ses ongles naturels ;
– la décoration ou « nail art » avec ses jeux de couleurs, motifs, strass, stickers…

La prothésiste ongulaire utilise divers ustensiles : limes, bloc polissoire, pinceaux, capsules, ciseaux, pinces, bâtonnets…

matériel de prothésiste ongulaire

Elle travaille dans une onglerie, un salon de coiffure, un salon d’esthétique, une enseigne de produits de beauté, des “bars à ongles” (concept importé des Etats-Unis), au domicile des clientes…

La prothésiste ongulaire travaille assise, penchée en appui sur les coudes et les avant-bras. Elle exerce dans un milieu poussiéreux (ongles limés) et travaille en général le samedi et sur une amplitude horaire quelquefois importante. Elle peut porter une blouse ou une tenue de travail. C’est un métier qui exige beaucoup de précision.

La profession est très fortement féminisée.

Prothésiste Ongulaire : qualités requises et vigilances :

Elle est minutieuse et habile de ses mains. Elle a une bonne vision de près. Elle a le sens du contact et de l’écoute et un goût artistique prononcé. La prothésiste a une bonne présentation. Elle est très attentive aux règles d’hygiène.
La prothésiste ongulaire doit s’enquérir des allergies et traitements médicaux de sa cliente (la pose d’ongles sur des personnes qui vont être hospitalisées est déconseillée par rapport aux risques de maladies nosocomiales et aux capteurs que l’on place au bout du doigt lors d’une intervention).

Une manucure mal effectuée peut entraîner des déformations ou une fragilité de l’ongle, voire des infections, si la protection naturelle de l’ongle est endommagée et qu’il se trouve directement en contact avec les toxines des produits utilisés.

Une bonne dextérité manuelle est également requise : la pose de vernis doit être impeccable, les dessins et ornements des ongles nécessitent une grande minutie.
Enfin, comme dans les autres métiers de l’esthétique et du cosmétique, la prothésiste ongulaire doit avoir une apparence soignée et un bon sens du contact.

Carrière et possibilités d’évolution :

Afin d’exercer, vous devez effectuer une formation au préalable.

! Le CAP esthétique n’est pas obligatoire pour exercer cette profession (cette loi là n’est pas passée !!!!!)

Par la suite, vous pouvez donc postuler sur expérience dans les salons de coiffure, les spas ou instituts de beauté. Selon votre choix, il sera possible d’accéder au métier en s’installant à son compte. Il faudra alors choisir un statut (auto-entrepreneur recommandé), ainsi qu’un lieu d’exercice : à domicile ou en ouvrant un institut. Cette solution conviendra aux plus motivées : cela suppose en effet de beaucoup démarcher pour se constituer une clientèle et même en se déplaçant à domicile, un petit budget est nécessaire pour acheter le matériel (lampe UV, instruments et produits). (Avec les formations onglerie de Formanails, vous avez la possibilité de payer votre formation et votre matériel jusqu’en 10 mensualités et ainsi vous lancer dans le métier plus facilement)

La manucure devient un soin de plus en plus courant : avoir de belles mains est un plaisir, mais c’est aussi un atout dans le monde du travail, où une apparence soignée est souvent très prisée. Les prothésistes ongulaires doivent en outre s’adapter aux innovations techniques qui apparaissent régulièrement sur le marché.