Contactez Formanails, Formation ongles sur 3 jours partout en France devenir prothesiste ongulaire professionnelle09 66 98 59 08

Quel statut est le mieux adapté pour une débutante en extensions de cil?

Quel statut est le mieux adapté pour une débutante en extensions de cil?

Après avoir passé votre formation, vous êtes déterminé à devenir prothésiste cilaire à votre compte, mais il n’est pas toujours facile de choisir le statut juridique qui peut convenir.

Il en existe plusieurs, c’est à vous de choisir !

 

La micro-entreprise

Le statut de micro-entreprise fait partie des cadres juridiques les plus simplifiés et donc les mieux adaptés pour démarrer son activité en tant qu’indépendante. De par sa flexibilité et la simplicité des démarches, ce statut juridique pourrait être considéré comme un cousin du statut d’auto-entrepreneur.

La gestion d’une micro-entreprise est relativement simple. La prothésiste cilaire doit tenir des registres de toutes ses dépenses et de ses entrées d’argent. Grâce à ces derniers elle doit déclarer son chiffre d’affaire tous les trois mois. À partir de ses recettes sont prélevées les cotisations sociales à verser. Pour créer une micro-entreprise, la prothésiste cilaire doit simplement ouvrir un compte bancaire au nom de l’entreprise et posséder un capital de base suffisant pour démarrer son activité de travailleuse indépendante.

 

L’entreprise individuelle en nom propre (EI)

Le statut d’entreprise individuelle en nom propre convient à une prothésiste cilaire à domicile car il s’agit d’un entreprenariat en solo. La professionnelle est la seule à diriger l’entreprise et à prendre les décisions. Ce statut n’est donc pas recommandé pour plusieurs stylistes qui souhaiteraient s’associer. La particularité de ce statut juridique est que vos biens personnels sont confondus ?!avec ceux de l’entreprise. C’est-à-dire que la professionnelle n’est pas protégée en cas de problèmes avec l’entreprise. La dette de l’entreprise se répercute directement sur la prothésiste. L’autre bémol de l’EI est que les cotisations sociales sont prélevées mensuellement sur les recettes de l’année précédentes et le réajustement n’a lieu qu’à la fin de l’année fiscale.

 

L’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL)

Le statut d’entreprise individuelle à responsabilité limitée est très similaire à celui de l’EI. La grande différence entre les deux est que l’EIRL permet de mieux protéger le patrimoine personnel de la prothésiste cilaire. Elle n’est donc pas autant exposée que dans le cadre d’une EI en cas de problèmes avec l’entreprise.

Si le statut d’entreprise individuelle vous intéresse optez donc plutôt pour la création d’une EIRL qui vous permet de dormir sur vos deux oreilles.

 

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée est considérée comme étant une société. Les démarches et les formalités sont donc un peu plus lourdes et contraignantes à la création de l’entreprise.

Ce statut est à choisir si la prothésiste cilaire voit son activité en grand. C’est-à-dire qu’il s’agit d’un statut juridique qui prévoit un développement majeur de l’entreprise. La particularité de l’EURL est que la technicienne définit sa rémunération qui sert ensuite de base au calcul des charges sociales.

 

METIERS CILS 2

 

La société par action simplifiée unipersonnelle (SASU)

Le statut de société par action simplifiée unipersonnelle est très similaire à celui de l’EURL. La grande différence est que la SASU permet à la prothésiste cilaire de bénéficier d’une protection sociale plus importante.

Toutefois cela engendre davantage de coûts. C’est alors à la technicienne de décider si elle préfère recevoir de plus grandes recettes ou bien bénéficier d’une meilleure protection sociale.

 

Le portage entrepreneurial : le statut en plein boom et le plus intéressant pour se lancer

Le portage entrepreneurial comme son nom l’indique est destiné aux entrepreneurs, mais pas que ! En effet, si nous connaissons ce statut à travers les travailleurs indépendants, il est accessible également aux salariés, aux demandeurs d’emploi, aux retraités, et même aux jeunes diplômés !

A ne pas confondre avec le portage salarial ! Le portage salarial est destiné aux travailleurs indépendants qui souhaitent conserver un statut de salarié sans créer d’entreprise. L’alternative du portage entrepreneurial en découle depuis 2013.

Encore trop peu « d’apprentis entrepreneurs » savent qu’il n’est pas obligatoire de passer par la case « création  d’entreprise » pour devenir entrepreneur et que l’on peut s’affranchir aisément des angoisses administratives et nombreuses charges grâce au Portage Entrepreneurial.

Le portage entrepreneurial est une organisation de travail innovante qui permet à tout professionnel d’obtenir le statut d’indépendant porté et d’exercer son activité de manière autonome sans avoir besoin de créer d’entreprise et d’avoir un investissement financier.

Avec FORMANAILS BUSINESS, tout cela est possible !

Si vous souhaitez devenir un porté, prenez contact avec notre service recrutement https://www.formanails.fr/accompagnement-terrain/ et nous vous donneront les meilleurs conseils selon votre cas particulier. Vous serez guider tout au long de votre parcours professionnel et nous serons là pour vous aider.

Alors on se lance ?!

 

QUEL STATUT CHOISIR POUR SE LANCER